Bornes audiovisuelles : permettre l'enregistrement des auditions de jeunes victimes

06nov

borne tactile audiovisuelle

IRELEM est partenaire depuis 2003 de l’association la VOIX DE L’ENFANT, pour la fourniture, la mise en place et la maintenance des bornes audiovisuelles installées dans les Unités Médico-Judiciaires (UMJ). Ces bornes audiovisuelles permettent l’enregistrement d’auditions d’enfants victimes de mauvais traitements ou d’agressions sexuelles.

Le 5 octobre dernier, le Centre Hospitalier René-Dubos inaugurait son Unité d’Accueil Médico-Judiciaire Pédiatrique pour les enfants. Cette nouvelle salle, aux couleurs chatoyantes destinées à mettre en confiance les enfants, permet aux équipes médicales et judiciaires de recueillir la parole des victimes dans des conditions favorables à leurs confidences.

Le dispositif est composé de caméras discrètes installées dans un coin de cette salle d'audition et à l'extérieur, dans une seconde salle, d'une borne audiovisuelle conçue par IRELEM, pour visionner et enregistrer ce qui se passe dans la salle d'audition. Plusieurs personnes peuvent ainsi suivre l’audition, sans que l’enfant soit entouré de professionnels ou ait besoin de répéter.

Ce dispositif d'enregistrement audiovisuel a ainsi pour but d’éviter à l'enfant le traumatisme de narrations multiples, de fixer sur un support figé tous les éléments verbalisés et les attitudes et de pouvoir visualiser ultérieurement cette audience.

Visualiser ci-dessous l'interview du docteur Céline Dumillard, à la tête de l’unité médico-judiciaire Pontoise/Gonesse : 

Soutenir la voix de l'enfant

Catégorie: 

Ajouter un commentaire